Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Punch aux OEufs.

Dans parties égales de jaunes d'œufs et de jus de citron mêlés et battus l'un avec l'autre, ajoutez trois parties de rhum; versez dix fois autant d'infusion de thé sucré à l'avance ; mêlez exactement et ajoutez la moitié des blancs d'œufs battus en n...

Lire la suite

Sirop de punch.

Clarifiez deux kilogrammes de sucre et faites-le cuire au graod lissé; ajoutez-y le jus de huit citrons après l'avoir passé; faites-lui faire trois bouillons et versez-le dans une terrine neuve; ce sirop étant presque froid, versez dedans un demi-litre...

Lire la suite

Sirop de capillaire.

Prenez une once de feuilles de capillaire, mettezles dans une chopine d'eau bouillante, et les retirez dans le moment pour les mettre infuser au moins douze heures sur la cendre chaude, et les passez dans un tamis; ensuite mettez-les dans du sucre préparé...

Lire la suite

Sirop de fleurs de pêches.

Faites infuser des fleurs de pêches dans autant d'eau chaude qu'il en faut pour qu'elles y baignent ; couvrez-les bien et laissez-les vingt-quatre heures dans cette eau, que vous entretenez à un degré de chaleur modéré; passez ensuite cette eau et mettez-y...

Lire la suite

Sirop de guimauve.

Faites cuire une livre de cassonade, de la même façon que celle du sirop de verjus; ensuite mettez-y une eau de guimauve, faite de cette façon : faites cuire, dans une chopine d'eau, trois quarterons de racine de guimauve hachée, ratissée et lavée ; laissez-la...

Lire la suite

Sirop de coings.

Prenez une douzaine de coings très mûrs; ôtez- en les cœurs et les peaux; pilez la chair et la mettez dans un grand torchon, pour la tordre à force de bras; par ce moyen vous en tirerez tout le jus : laissez reposer ce jus, et le tirez au clair Sur un...

Lire la suite

Sirop d'abricots.

Suivant le temps que vous voulez garder les sirops, il faut mettre plus ou moins de sucre. Pour un sirop d'abricots que vous voulez garder d'une saison à l'autre, il faut deux livres de sucre pour une livre de fruit. Pour cet effet, prenez une livre d'abricots...

Lire la suite

Sirop de cerises.

Prenez deux livres de belles cerises, bien mûres et bien saines; ôtez-en les queues et les noyaux, et les mettez sur le feu avec un grand verre d'eau ; faites-les bouillir huit ou dix bouillons, et les passez au tamis; mettez dix livres de sucre sur le...

Lire la suite

Ratafia de cerises.

Exprimez du jus de cerises avec moitié de jus de framboises et le quart de jus de guignes noires; pilez les pulpes et les noyaux dans un mortier ; laissez cuver cinq jours et passez à travers un tamis ; ajoutez quantité égale d'eau-de-vie, un hectogramme...

Lire la suite

Piquette économique.

Aussitôt que les fruits rouges commencent à donner, prenez un tonneau fraîchement vidé, mettez-y deux seaux d'eau et un quart de genièvre, afin que votre eau ne se corrompe point dans l'espace de temps nécessaire à recevoir les fruits qui composeront...

Lire la suite