Soupe aux cerises, à l'Allemande par Dubois

Publié le par Thierry

Cette soupe, sans être très-distinguée, jouit cependant en Allemagne d'une certaine popularité : retirer 
les noyaux et les queues à trois quarts de litre de cerises aigres, fraîchement  cueillies ; en mettre les deux tiers dans une marmite en terre ou dans une casserole non étamée, car l'étain ternirait la couleur des fruits ; les mouiller avec un litre d'eau chaude ; ajouter un morceau de cannelle, un peu de zeste de citron ; poser la casserole sur feu vif, cuire les cerises pendant 10 minutes; lier alors le liquide avec 2 cuillerées-à-bouche de fécule délayée à l'eau froide ; 10 minutes après, passer les cerises et le liquide au tamis; verser la soupe dans la même casserole, lui mêler les cerises réservées, ainsi qu'un peu de sucre, la faire bouillir, la retirer sur le côté du feu.  D'autre part, piler 2 poignées de noyaux de cerises, les mettre dans un poêlon rouge avec 2 ou 3 verres de vin de Bordeaux ; donner quelques bouillons au liquide, le retirer du feu ; le passer à travers une serviette, le mêler à la soupe ; verser celle-ci dans la soupière. Envoyer séparément une assiette de biscuits à la cuiller, coupés en petits dés. 

Publié dans Culture de la cuisine

Commenter cet article