Clovisses et praires pour hors-d'œuvre par Dubois

Publié le par Thierry

Les clovisses de Marseille et les praires de Toulon jouissent, dans le midi de la France, d'une grande 
renommée ; mais Gênes et Naples en fournissent aussi d'excellents. On ne sert ces coquillages que vivants, car en perdant la vie, ils perdent aussi leurs qualités. On les dresse tout simplement dans un plat creux avec un peu d'eau fraîche. 

Publié dans Culture de la cuisine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article