Ratafia de coings.

Publié le par Thierry

Prenez de bons coings, que vous pilerez après en avoir ôté les pepins et la pelure; pressez-les bien dans un torchon neuf; mesurez le jus que vous en tirerez ; mettez deux pintes d'eau-de-vie sur trois pintes de jus, et un quarteron du sucre par pinte, de la cannelle, de la coriande, gingembre et macis, le tout modérément ; vous ferez infuser le tout ensemble pendant dix ou douze jours ; bouchez bien la cruche où vous avez mis votre ratafia, pour qu'il ne prenne point l'évent; il faut ensuite le passer à la chausse bien clair. Mettez-le dans des bouteilles bien propres et bien bouchées à la cave. Plus il est vieux, meilleur il est.

Publié dans Culture de la cuisine

Commenter cet article