Manière de saigner les cochons par M.Lebrun

Publié le par Thierry

On saigne les porcs à l'oreille, aux pieds et encore à une veine qu'ils ont au-dessus de la queue, à deux doigts des fesses. Pour ne point manquer cette veine et la rendre plus apparente, on en bat l'endroit avec une petite baguette de sarment ou de coudrier, elle s'enfle alors et on en tire du sang ; quand on en a tiré suffisamment, on y fait une ligature avec de la grosse ficelle, et l'on tient le cochon enfermé un ou deux jours.
Les saignées ont lieu, pour déterminer la cachexie graisseuse, dans la fièvre et le pissement de sang.

Publié dans Culture de la cuisine

Commenter cet article