La Gale du cochon par M.Lebrun

Publié le par Thierry

C'est encore à la malpropreté, à l'habitude de s'enterrer dans le fumier, qu'il faut attribuer cette dégoûtante affection, il ne faut pas la négliger, car elle deviendrait organique. Frottez le porc galeux avec une brosse très-dure, mettez lui un topique irritant, faites-le souvent vautrer, baigner; changez souvent sa litière, et mettez lui un poteau dans son étable pour qu'il puisse se frotter souvent. Il est indispensable de l'isoler.

Publié dans Culture de la cuisine

Commenter cet article