Cochon anglais-chinois ou Siam-anglais par M.Lebrun

Publié le par Thierry

On doit cette race à l'économe M. Witt, agronome anglais ; elle résulte de l'union du porc chinois et du gros porc anglais. Elle est plus grande que la précédente; sa hure, droite et Une, est surmontée d'oreilles un peu saillantes et de moyenne grandeur; son col, épais et rond, garni par le haut de soies touffues, et saillant par le bas ; ses épaules sont larges et fortes ; ses flancs sont larges ; son dos est droit et dépourvu de poils, caractère de la race chinoise ; sa croupe est longue, arrondie, d'une belle largeur comme le précédent ; son corps allongé est supporté par des jambes courtes ; ses soies sont d'un blanc luisant. Cette race, très-féconde, grandit promptement, et s'engraisse vite, avec facilité.

Publié dans Culture de la cuisine

Commenter cet article